À PROPOS DU SECTEUR


Description

L’industrie des services de soins personnels regroupe près de 60 000 travailleurs. Son succès repose sur son professionnalisme et sa capacité à suivre les tendances et à s’ajuster aux changements que ces dernières provoquent. Sa clientèle, n’établit pas ses choix qu’en tenant compte des prix, mais aussi sur la qualité des soins qu’elle reçoit et la satisfaction qu’elle en retire. Pour les professionnels de ces métiers, la compréhension des besoins de leurs clients et les compétences qu’ils maitrisent sont les deux critères considérés les plus importants pour se démarquer de la concurrence. D’une part, la capacité de bien sélectionner les futurs candidats qui aspirent à ces métiers et, d’autre part, le maintien d’une main-d’œuvre en adéquation avec les besoins du marché du travail sont des enjeux fondamentaux pour assurer une relève compétente et la pérennité de ces métiers.

 

Pour SOINS PERSONNELS QUÉBEC, l’une des principales problématiques est de rejoindre toute la main-d’œuvre dont elle a la responsabilité.  Le fait, qu’à l’exception du sous-secteur de la massothérapie, les autres sous-secteurs soient peu mobilisés, explique en partie cet enjeu de taille. L’autre étant que près de la moitié des travailleurs des services de soins personnels ont un statut de travailleur autonome.  De plus, mis à part un seul comité paritaire dans la région de l’Outaouais, le secteur n’est pas syndiqué. Un défi supplémentaire s’inscrit quand il s’agit de délimiter le secteur puisque les codes SCIAN s’entrecoupent et sont enchevêtrés dans un amalgame d’activités sans lien les unes aux autres ce qui complique la connaissance réelle du marché du travail. De nouveaux codes CNP, instaurés en 2011 et disponibles pour la première fois en 2014, apportent un meilleur éclairage sur les métiers de la coiffure et de l’esthétique, mais il en va tout autrement pour la massothérapie.

Concertation

La force de SOINS PERSONNELS QUÉBEC, le Comité sectoriel de la main-d’œuvre des services de soins personnels, repose sur le désir des membres et des partenaires de s’impliquer, de se concerter et d’outrepasser certaines divergences d’intérêts pour réaliser des compromis qui conduiront à des prises de décisions et des actions qui seront profitables à tous.

Les partenaires du milieu se concertent au sein de SOINS PERSONNELS QUÉBEC, le Comité sectoriel de la main-d’œuvre des services de soins personnels, pour travailler en synergie en vue de proposer des outils et des moyens concrets à la couleur du secteur des services de soins personnels.

En 2007, trois tables de concertation ont été créées :

  • Pour les professionnels de la coiffure,
  • Pour les professionnels de l’électrolyse, de l’esthétique et des soins du corps,
  • Pour les professionnels de la massothérapie.